Support Your Local Band – Cockpit

cockpit2-(Simon-Guillo)web

Avec leur premier album bientôt sur le tarmac, le quartet rock à fort volume Cockpit ne devrait plus voler longtemps sous le seuil des radars. On ne pouvait prendre le risque de ne pas être les premiers à leur faire l’interview “Y a-t-il un pilote dans l’avion”.

Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Quatre pilotes ?

Yoann (guitare et chant) Tout remonte au printemps 2013, les dernières heures du Saint-Ex. On y traînait tout le temps, on s’y croisait pour des concerts garage. Et, à force de leur filer des coups de main, ils m’avaient filé la clé pour répéter avec mes différents groupes. Ça faisait un moment que j’avais envie de jouer avec Nico (batteur), puis Jules (guitare et chant) nous a rejoints. On a monté 5 titres pour une jam session BMX à Darwin, à l’arrache. Et Gaspard (basse et chant), qui rentrait d’un an au Canada, nous a vus.
Gaspard Je leur ai dit “c’était pas très bon mais si vous avez besoin d’un bassiste…”
Jules Juste derrière, on nous proposait une autre date et on n’avait aucun nom à mettre sur le flyer. Dans l’urgence, c’est Cockpit qui m’est venu.
Yoann Vite et bien
Gaspard Ouais, ça sonne puissant et aérien. Ça nous va pas mal.

C’est quoi la compagnie ? Garage Airways ?

Nico Ouais, euh, en fait, garage, ça veut plus rien dire, ils mettent ça à toutes les sauces.
Yoann Dans un premier temps, l’idée c’était de faire du rock qui se joue fort, avec un peu de punk, de psyché…
Jules On fait du grunge-gaze, mec.
Yoann C’est dur à définir. En tout cas, c’est le premier groupe dans lequel j’arrive à mêler toutes mes influences à la fois.
Gaspard Pareil. Une sorte de couteau suisse, quoi.
Jules Un couteau suisse avec toutes les lames dehors.

Chose étonnante, vous ne portez pas l’uniforme.

Jules Moi, j’ai des tatouages mais je ne les montre pas. C’est pas le but.
Yoann Pourtant vous êtes un peu déguisés dans Amphetamine Penis (l’autre groupe de Nico et Jules, ndlr).
Nico C’est un peu plus déconne, c’est vrai.
Jules Dans Cockpit, on y a à peine réfléchi : on joue, on n’est pas là pour l’attitude.
Nico On est nous, et on est des gentils.
Yoann Ouais, l’image crade ne nous correspond pas.
Gaspard Faut dire qu’avec un futur pharmacien, un étudiant en master…

Y a du beau linge dans la tour de contrôle…

Yoann C’est vrai, on a été chanceux. On s’en est donné les moyens, on bosse, mais parmi nos potes, il s’en est trouvé plein pour nous donner un coup de main. Beaucoup des Iceberg (collectif des Crane Angels, JC Satàn, Botibol, Nunna Daul Isunyi, Strasbourg, etc., ndlr) sont nos potes, on se voit tout le temps au Wunderbar, au Café Pompier, parfois à l’Heretic.
Arthur Satàn, dès qu’il nous a vus en concert, il nous a dit “je vous enregistrer”. Comme on aime ce qu’il fait et comme il a un matos de folie… Il a fait l’enregistrement, le mix, et c’est Dorian Satàn qui a fait le master.
Jules Ça tombait bien parce qu’au même moment, Ludo, du label Adrenalin Fix, voulait un album. Lui aussi après nous avoir vus en live. Cockpit va donc sortir chez Adrenalin, en coprod avec Barbarella Records de La Rochelle.
Gaspard Pour la pochette, c’est encore des potes : Raph Sabbath pour le visuel, LL Cool Jo pour la typo. Les deux Strasbourg, quoi.

Aucune turbulence à l’horizon, semble-t-il…

Nico Non, ça se goupille bien. On espère que ça va continuer à marcher, faire des tournées, sortir plusieurs albums – on s’attaque déjà à de nouveaux morceaux…
Gaspard On a entre 22 et 27 ans, ça fait tous vachement longtemps qu’on est dans la musique. Mais c’est la première fois que ça va aussi loin qu’on l’espérait. Et en aimant ce qu’on fait.
Yoann En plus, on a déjà des dates qui se calent : trois avec Cheaap en mars, à Rouen, Paris et Poitiers, et puis une tournée à la rentrée en France et en Europe, dans les pays voisins. À Bordeaux, sauf surprise, on va essayer de se faire rare en attendant la release party, vers fin avril-début mai.
Jules Bon on commence à voir les limites : on sent bien qu’on n’est pas vraiment prêts pour des formats grande scène, sur des festivals ou autres. Occuper l’espace, on ne sait pas trop comment faire.
GaspardOuais, on commence à sentir le besoin de résidence, on est d’ailleurs en pourparlers avec le Krakatoa pour ça.

Juste un dernier truc. Comme c’est en anglais, je n’arrive pas à lire le plan de vol…

Gaspard T’inquiète, c’est assez secondaire, les paroles.
Jules Si tu veux tout savoir, on ne fait ni dans le politique, ni dans le sentimental.
Nico En fait, ce sont des histoires qui nous parlent : elles parlent de nous mais pas vraiment, sur un mode léger, un peu déconne.
Yoann Non, attends, des fois, on parle de choses sérieuses. Tiens, celle sur le système immunitaire. Bon, ok, on en parle d’une manière plus simple que dans “Il était une fois la vie”, on y met des tanks qui détruisent les microbes, mais quand même, c’est un sujet sérieux…
Gaspard K2000 est assez emblématique.
Jules C’est vrai. Vu qu’aucun de nous n’a le permis, on se dit que si on avait Kit pour nous ramener bourrés, ce serait le rêve…

Chopé au vol par Sébastien Le Jeune

La playlist de Cockpit…

  • Yoann : Lost Sounds – Blac Static (compilation, Fat Possum Records, 2011)
  • Nico : Reatards – Teenage Hate (Goner Records, 1998)
  • Jules : Destruction Unit – Deep Trip (Sacred Bones Records, 2013)
  • Gaspard : The Zombies – Odessey and Oracle (CBS, 1968)
  • (Bonus) Gaspard : Sonic Youth – Daydream Nation (Enigma/Blast First, 1988)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *