Les écoles de musique

Les écoles de musiques actuelles occupent une place importante dans les projets artistiques et culturels d’AREMA Rock et Chanson et PAD Rock School Barbey. Si les modes de fonctionnement des 2 écoles sont distincts à plusieurs égards — la géométrie des équipes pédagogiques est très différente, Rock et Chanson propose des actions d’éveil musical, la Rock School Barbey développe des modules liées au DJing (MAO, platines…) — de nombreux constats sont communs :
* La pratique collective, principe moteur des écoles de musiques actuelles engagées dans une démarche d’éducation populaire, fait son entrée dans les écoles classiques. Le caractère précurseur de cette pédagogie est aujourd’hui reconnu.
* L’apprentissage fait partie d’un parcours : guidés vers l’autonomie, les élèves sont mis en situation (scènes ouvertes, ateliers de pratique collective). L’ancrage au cœur d’une SMAC permet de multiplier les opportunités de rencontres entre l’élève et le monde musical (diffusion, création artistique, accompagnement de la scène locale…).
* La transmission et la pratique occupent un rôle tout particulier dans les actions menées sur le territoire et sont un point d’appui d’importance dans la construction de projets de médiation avec les acteurs sociaux, médicaux, scolaires ou de proximité.
*La demande est importante et ne peut être totalement assumée, à l’échelle des bassins de vie de la grande métropole, avec l’infrastructure existante (nombre de demandes d’inscription ne peuvent être satisfaites chaque année).

Stages, ateliers…
Les 4 SMAC saisissent de nombreuses opportunités au fil de l’année pour permettre la rencontre avec l’instrument et la pratique musicale (boites électriques de Rock et Chanson, gamelan de Java au Rocher de Palmer, chorale d’élèves autour de Botibol et de Jason Lytle au Krakatoa, ateliers du Carnaval des 2 rives, ateliers dans le cadre de Musiques et Quartiers avec la Rock School Barbey…). Par ailleurs, elles accueillent ou activent régulièrement des projets médico-sociaux plaçant la pratique artistique au centre de leur démarche (citons notamment le partenariat associant le Rocher de Palmer et les structures d’accompagnement des traumatisés crâniens, qui permet l’accueil d’ateliers de pratique et de spectacles conçus avec les patients, ou la collaboration entre la Rock School Barbey et le centre Abadie de l’Hôpital Pellegrin).

NB : Le Krakatoa porte un projet de pôle répétition/transmission, la Maison carrée d’Arlac, qui devrait permettre d’équilibrer l’offre au nord-ouest de l’agglomération bordelaise. Ouverture prévue en 2018 !

Cours de musique à Rock et Chanson
Crédit photo : Rock et Chanson