Dis, maîtresse…

bisou_baptisteguillaume2

Cécile Laflaquière, professeure des écoles et par ailleurs trésorière du collectif Iceberg, a eu l’idée d’inviter dans sa classe de maternelle deux musiciens pour des ateliers aussi inventifs que décalés. Rencontre avec cette instit’ pas comme les autres et avec Baptiste Averty, clavier du groupe Lonely Walk.

Comment s’est monté ce projet très particulier ?

Cécile : À l’origine, j’ai rencontré Lili du Krakatoa pour un stage d’observation scolaire. Ce qu’elle me proposait était plutôt intéressant, j’ai eu envie d’aller plus loin et de créer un projet autour de la transformation de la voix, en invitant dans ma classe des musiciens que je connaissais par ailleurs, comme Baptiste, il est curieux de tout et il avait déjà une expérience avec les petits, je savais qu’il serait à l’aise !

Et alors, tu étais vraiment à l’aise ou tu as quand même flippé à un moment ?

Baptiste : Non, ce n’est pas si flippant, mais c’est tout de même une sacrée responsabilité, on veut bien faire ! La contrainte était stimulante, il fallait être créatif tout en collant aux objectifs et au programme, faire quelque chose de différent tout en restant pédagogue.
C : C’est surtout Guillaume (ndlr : bassiste de Lonely Walk) qui m’a avoué avoir eu beaucoup plus le trac devant 20 gamins que sur scène devant 200 personnes…

Ça a donné quel genre de projet ?

C : En amont, j’avais travaillé avec les enfants sur la thématique des loups et des bruits qu’ils produisent… On a ensuite travaillé sur la transformation et la déformation de la voix par l’objet, avec un côté “laboratoire d’expérimentations” qui a beaucoup plus aux enfants.
B : C’était important que l’intervenant ne soit pas un chef d’orchestre, plutôt un assistant de laboratoire. On s’est présenté en chanson, mais ensuite, le but du jeu était de leur proposer toute une série d’objets pour tester eux-mêmes la modification du son : des tubes en plastique, des trucs bricolés, des jouets… Pour la deuxième séance, on a travaillé avec des pédales d’effets, des micros bricolés, c’était tout aussi ludique et intéressant !

Qu’est-ce que les enfants ont retiré de cette expérience ?

B : En tout cas, ils étaient très contents d’avoir le droit de faire du bruit, pour une fois, ils se sentaient très libres ! Mais je crois qu’on a atteint le but recherché, celui de la découverte, montrer qu’un “instrument de musique”, ce n’était pas forcément un piano ou une guitare, et qu’on pouvait produire des sons avec des objets en carton.

C’est beaucoup de travail en amont, ce genre d’atelier ?

Quand je leur fais écouter de la musique, je ne leur fais pas écouter du “rock pour enfants” ou de la “musique d’adulte”, je leur fais écouter de la musique, point.

C : Le gros du travail pour moi, c’était de trouver un financement, il faut que l’instit soit assez motivé par son projet pour faire cette démarche. Mais une fois que le financement est trouvé, c’est assez facile de s’adresser à quelqu’un comme Lili au Krakatoa, qui valide votre projet et l’accompagne jusqu’au bout.
B : Pour moi, c’était comme un travail de commande, mais d’une grande utilité… Je me souviens de l’enseignement de la musique à l’école quand j’étais plus jeune, c’était assez pauvre alors qu’il y a tant de choses à faire !

Est-ce qu’il y a quelque chose à changer dans la façon d’enseigner la musique aux enfants aujourd’hui ?

B : À mon sens, ce qui est important, c’est d’éviter tout aspect critique, ne pas utiliser la notion de “beau”, de “bien” ou “pas bien”. D’autant qu’à leurs âges, ils n’ont aucune barrière, aucun snobisme, ce sont des éponges, tu peux leur faire tout écouter…
C : C’est vrai ! Quand je leur fais écouter de la musique, je ne leur fais pas écouter du “rock pour enfants” ou de la “musique d’adulte”, je leur fais écouter de la musique, point. De Devo à Laibach en passant par Ween, comme ils n’ont aucun a priori, tout peut leur plaire !


Sur la platine de Cécile et Baptiste…

Le top de Cécile

Le top de Baptiste

Lee Hazlewood
“The Night Before”

Piero Umiliani
“Crepusculo sul mare”

The Cure
“The Drowning Man”

https://www.youtube.com/watch?v=9j53D4o0CfQ

Moondog
“Choo Choo Lullaby”

Depeche Mode
“New Life”

Pacific!
“Hot Lips”

Kat Onoma
“La Chambre”

Michel Colombier
“Du Fond de mon lit”

Eli et Jacno
“Main dans la main”

Robert Wyatt
“The Age Of Self”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *