3 salles, 2 pass 3 concerts à 33 €

Vous le savez déjà, depuis la rentrée, en achetant directement vos billets sur les sites des 4 SMAC et de la SMAC d’agglomération, vos frais de location sont à tout petit prix.
Et pour passer l’automne au chaud, les SMAC lancent 2 parcours « 3 concerts à 33 euros », à retrouver sur les sites des SMAC et sur la page billetterie de la SMAC d’agglomération bordelaise, ou au guichet du Rocher de Palmer.
Alors, plutôt d’humeur aux équipées sauvages ou amateur de soirées devant la cheminée ?

SAFARI URBAIN
The Raveonettes+Last Train, Elephanz+Alb, Jungle
du 5 novembre au 1er décembre

pass-safari

Treck européen : on commence en cuir et baguettes peroxidées le 5 novembre avec les Danois de Raveonettes à la Rock School Barbey.
Puis on chasse l’Elephanz au Krakatoa le 14 novembre, avec ALB en ouverture.
Enfin, on sort la machette le 1er décembre au Rocher pour Jungle.
Une gradation électrique dont vous reviendrez avec quelques couleurs et des envies de grands espaces…

THE RAVEONETTES+LAST TRAIN
Mercredi 5 novembre 2014 – 20:30 | Rock School Barbey

THE RAVEONETTES [Noise Pop | Danemark]

pass-su-raveonettes

Blouson en cuir et robe noire, les noces du post-punk et de la surf-pop pour un mariage heureux pour le meilleur et uniquement pour ça. The Raveonettes reviennent avec leur nouvel album Pe’Ahi.
Le trash et le romantisme incarnés par la belle Sharin Foo et le talentueux Sune Rose Wagner. En aller simple pour l’archipel d’Hawaii, les voix évanescentes se mêlent aux sons noisys des deux jeunes danois accompagnés à la production par Justin Meldal-Johnsen (Nine Inch Nails, M83, Beck…).
L’été se sent et se ressent dans un paysage ténébreux sur des titres comme Endless Sleeper, Wake Me Up ou encore The Rains Of May avant de nous froudroyer dans un paysage plus ténébreux avec Killer In The Streets et Kill!

LAST TRAIN [Rock | Mulhouse]

Last Train, la dernière signature du label Tentacled Records.
Ces jeunes rentrent tout juste de tournée européenne et font couler beaucoup d’encre à dix-neuf ans. Ils ont déjà partagé l’affiche avec Band of Skulls / Birth of Joy / Mars Red Sky… et suivent les traces de Black Rebel Motorcycle Club et Sleepy Sun, Graveltones ou Triggerfinger.

ELEPHANZ+ALB
Vendredi 14 novembre 2014 – 20:00 | Krakatoa

ELEPHANZ [Electro Pop | Nantes]

pass-su-elephanz

C’est d’abord une affaire de famille, celle des frères Verleysen, l’un à la guitare, l’autre aux claviers. C’est également une affaire de lieu(x) – Nantes, les premiers concerts dans ses bars, les premiers succès – et de copains, ceux de la section rythmique du groupe comme ceux des groupes amis : Beat Torrent, Rhum for Pauline… Elephanz c’est aussi un hit, un premier album, Time for a change, signé chez Naïve, une musique de pub, un nouveau clip classieux ; une écriture finement ironique, le choix de l’anglais pour les textes, quelques vénérations, anglaises elles aussi (Beatles, Bowie) ; un nom de scène improbable, un univers chatoyant et un sens mélodique imparable, servi par une science pop qui ne l’est pas moins, le tout passé avec beaucoup de délicatesse à la moulinette electro. Elephanz, c’est aussi un goût prononcé pour le cheesecake, les nœuds papillon, le foot ; la scène, le mouvement, la nouveauté. Avec Elephanz, le changement c’est maintenant.

ALB [Pop | Reims]

“Tête chercheuse et pensante du groupe rémois ALB depuis ses débuts au milieu des années 2000, Clément Daquin revient en solo, sous le même nom, pour déballer les quatorze morceaux de son nouveau disque, Come out ! It’s Beautiful. Dorées par l’influence de Tellier et Woodkid, les ritournelles imparables de Whispers under the Moonlight et Golden Chains se propagent lentement mais surement depuis quelques mois, éclairant de succès la route d’un musicien jusqu’ici coutumier de l’ombre.” Les Inrocks

JUNGLE
[Electro soul | Grande-Bretagne]Lundi 1er décembre 2014 – 20:30 | Rocher de Palmer

pass-su-jungle

Pas de drum’n’bass à la clé mais LA révélation londonienne de l’année. Jungle, c’est la réunion de Josh et Tom, vingtenaires précoces et talentueux qui ont enflammé la toile avec leurs clips « The Heat » et « Platoon ». Des morceaux aux influences soul rétro 70’s mixés aux beats électro actuels, pour un ovni immédiatement accrocheur. Après avoir longtemps préféré l’anonymat, c’est finalement la scène qui confirme aujourd’hui leur talent atypique. De duo, Jungle devient un collectif de 7 musiciens et choristes dévoués à l’énergie soul et pop du projet. Une transition parfaite qui agite les neurones du groove et fait monter la température à chacun de leurs passages !

AU COIN DU FEU
New Blues Generation Tour, Courtney Barnett+Mina Tindle, Wintercamp : J Mascis+Mirel Wagner
du 11 novembre au 11 décembre

pass-Coindufeu

On révise ses classiques : Shawn Holt, Tasha Taylor et Wayne Baker Brooks, les nouveaux ténors américains du blues, ravivent la flamme bleue le 11 novembre au Rocher. Puis ce sont deux dames folk, Mina Tindle et Courtney Barnett, qui réchauffent l’atmosphère à Barbey le 3 décembre.
Pour finir, on bivouaque au Krakatoa avec J Mascis, Monsieur Dinosaur Jr, dans le cadre du Wintercamp, festival itinérant aux appétences toujours très sûres.

THE NEW BLUES GENERATION TOUR [Blues | Royaume-Uni] + Flyin’ Saucers Gumbo Special
Mardi 11 novembre 2014 – 20:30 | Rocher de Palmer

pass-cf-newblues

Blues urbain ou chant du Mississipi, la note bleue est à l’honneur ! Héritiers d’une longue tradition musicale familiale, les trois invités reprennent le flambeau avec la gouaille et l’authenticité des véritables bluesmen. Wayne Brooks, fils de Lonnie Brooks, fait vibrer sa guitare électrique pour un aller-simple au cœur du Chicago Blues. Distingué par La Blues Fondation à Memphis, Shawn Holt suit les traces de son père Magic Slim (Teardrops) et, de sa voix rauque, convoque toutes les légendes. Quand à la pétillante Tasha Taylor, l’énergie soul funk de Johnnie Taylor n’est jamais loin lorsqu’elle déploie son timbre de velours. Un atavisme détonnant qui prouve que le blues est encore tout ce qu’il y a de plus vivant.

MINA TINDLE + COURTNEY BARNETT
Mercredi 3 décembre 2014 – 21:00 | Rock School Barbey

MINA TINDLE [Folk | Paris]

pass-cf-tindle

Quelques accords de piano, un kick de batterie discret, une douce reverb… il n’en faut parfois pas beaucoup plus pour porter certaines voix. Quoi qu’il en soit, cet accompagnement délicat est un écrin adéquat à la voix douce et fragile de Mina Tindle.
La chanteuse française, héritière de la sensibilité de Feist et inspirée par Cat Power, sortait Taranta, son premier album en 2012 sous la houlette de JP Nataf des Innocents. En avril dernier Mina Tindle (ou encore Pauline de Lassus à la ville) se rappellait à notre bon souvenir avec la sortie du single “I Command”.
Pop et chorale, la chanson “I Command” est le prometteur premier extrait de Parades, deuxième album de la jeune Mina Tindle. Le single est sorti le 14 avril dernier tandis qu’il faudra patienter jusqu’en octobre prochain pour écouter le disque dans son intégralité.

COURTNEY BARNETT [Pop | Australie]

Courtney Barnett sort son premier album A Sea of Split Peas qui rassemble deux EPs parus en 2012 et 2013. Une musique simple et directe, entre folk, rock et country. Une voix trainante qui évoque Patti Smith, PJ Harvey, voire Lou Reed… Des textes sarcastiques sur le quotidien la banalité de la vie avec ironie, autodérision et nonchalence. Cette jeune artiste atypique originaire de Melbourne avance sans peur dans ses chemises à carreaux trop grandes sur la nouvelle scène pop folk.

WINTER CAMP FESTIVAL – 25 ans du label Sub Pop : J MASCIS + MIREL WAGNER
Jeudi 11 décembre 2014 – 20:00 | Krakatoa

J MASCIS [Rock – USA]

pass-cf-wintercamp

J Mascis, ou Jay Mascis, est un musicien américain, plus connu pour être le compositeur, chanteur et guitariste du groupe de rock américain Dinosaur Jr. Nous l’avions déjà accueilli avec Dinosaur Jr le 30 mai 2013 sur la scène du Krakatoa, c’est avec grand plaisir et impatience que nous l’attendons de nouveau en décembre, pour un cadeau de Noël avant l’heure !

MIREL WAGNER [Folk – Finlande]

“D’où vient cette voix ? La chanteuse est inconnue, son seul portrait, noir sur noir, nous fixe avec une intensité presque intimidante. Mirel Wagner a 23 ans, est née en Ethiopie, vit en Finlande. Rien de cela ne s’entend vraiment. […] Leonard Cohen jadis attendit d’avoir vécu pour enregistrer son premier disque. Ses chansons y gagnaient une épaisseur inouïe et, depuis, il a toujours le même âge. La référence à un grand ancien est toujours écrasante mais quelque chose nous dit que la frêle Mirel Wagner a de quoi y survivre.” Télérama

La presse en parle…

Bx720141022 SO20141024

S020141104

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *